ÉDUCATION  : la situation de l’éducation est critique dans la zone sud-est de Tombouctou.

Au Mali la guerre entre le gouvernement et les syndicats des enseignants entrave la reprise normale des cours dans les écoles en plus de la situation de certaines écoles fermées à cause de l’insécurité dans le centre et le nord du pays.

Dans la région de Tombouctou, la situation des écoles considérables dans la zone Sud-est de la région à cause l’insécurité. Souvent des individus armés non identifiés, considérés comme des présumés djihadistes, exigent la fermeture des écoles ou incendient les établissements.

Dans la nuit du dimanche 23 février 2020, les hommes armés non identifiés ont incendié la direction du second cycle de Tonka. Selon un témoin la direction a été complètement calcinée sans aucune intervention Militaire. Tonka, est une localité située à une quarantaine de kilomètres de Goundam.

Pourtant du côté de la grève les syndicats des enseignants ne lâchent pas prise, ils observent déjà une grève de 20 jours à compter de ce lundi. Quand au gouvernement, une solution est en cours pour la reprise normale des cours pour une sortie de crise selon le ministre en charge de l’éducation « Le gouvernement en entrain de prendre des dispositions pour que les cours reprennent le 11 mars prochain ».
Tombouctouinfos.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Similaire

Les collectif des commerçants arabo-Touaregs de Tombouctou dans les rues de Tombouctou.

Le collectif des commerçants arabo-Touaregs a pris d’assaut le gouvernorat de la région de Tombouctou pour déplorer la situation sécuritaire dans la ville. Suite aux  événements malheureux survenus dans le quartier  Abaradjou, collectif des commerçants arabo-Touaregs de Tombouctou a manifesté son mécontentement vis à vis de la situation. Les marcheurs à pieds, sur motos et […]