Un véhicule contenant des armes intercepté par les FAMAs.

Un véhicule rempli d’armes a été intercepté par les forces armées Maliennes dans la ville de Tombouctou.

C’était dans l’après-midi du jeudi 6 février 2020, au moment où la ville bouillonnait des manifestations et altercations entre forces de l’ordre et jeunes, que les forces Maliennes ont intercepté ce véhicule à quelques mètres du rond point de Saïd Mahmoud, entre Abaradjou et Sankoré.

L’engin en question et les armes sont entre les mains les FAMas au Camp fort Cheick Sidi Bekaye Kounta en attendant d’éventuelles éléments pour clarifier la situation.

Cette interception intervient quelques jours après l’enlèvement du véhicule du lycée Mahamane Alassane Haidara qui a occasionné la blessure d’une fille de 5 ans par balle.

Dans la semaine selon une source concordante, un véhicule suspect serait toujours volatilisé dans la nature.

À noter qu’en moins d’une semaine deux motos, un véhicule ont été enlevés par des hommes armés non identifiés. À s’ajoute plusieurs autres actes de banditisme dans la cité mystérieuse. Pourtant les patrouilles de l’armée Malienne sont intensifiées depuis quelques semaines.

Tombouctouinfos.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Similaire

NOTE DU #M5_RFP POUR LA MISSION DE MÉDIATION DE LA CEDEAO SUR LA SORTIE DE CRISE AU MALI:

Le Mouvement du 5 juin – Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) a été enclenché pour obtenir la démission de Monsieur Ibrahim Boubacar Keita des fonctions de président de la République pour les raisons suivantes : son incapacité à résoudre la crise multidimensionnelle qui frappe le Pays : incompétence avérée, manque de leadership, et perte de […]