Timbuktu Renaissance, une cohésion sociale accrue à travers la musique.

«  D’antan, la musique Tombouctienne était considérée un des moyens les plus efficaces pour consolider les liens sociaux entre les communautés. Sous l’arbre à palabre, les hommes étaient loués par les griots ou chanteurs pour calmer les tensions sociales. Et Timbuktu Renaissance s’y inspire ».

 

Faire de la musique un catalyseur de paix, de réconciliation, de cohésion sociale et du vivre ensemble entre les communautés de la région telle est l’idéologie de l’organisation Timbuktu Renaissance. Depuis son implantation dans cité mystérieuse, elle multiplie ses actions en faveur de la paix et de l’acceptation de l’autre dans sa diversité culturelle et ethnique.

Ses activités s’articulent autour des séances de sensibilisation, des formations de renforcement des capacités des jeunes leaders, de l’accompagnement des jeunes artistes dans la promotion d’une paix durable à travers la musique.

Pour la concrétisation de ses activités, Timbuktu Renaissance initie chaque fin de mois un concert animé par diverses communautés pour faire appel à la cohésion et au vivre ensemble. Dans ce cadre plusieurs concerts sont organisés. Ils regroupent très généralement l’ensemble des communautés qui composent Tombouctou en vue d’atteindre l’objectif fixé. Ainsi ces concerts permettent non seulement de redonner vie à la ville mais aussi de procurer de la joie aux populations qui aspirent retour définitif de la paix.

La musique dispose d’une valeur inestimable car elle, seule, rassemble tout le monde sans distinction estime un participant : « C’est une initiative salutaire. Le fait de voir tout ce beau monde regroupé autour de la musique c’est une bonne chose. Car les gens dansent et chantent ensemble. Les communautés de Tombouctou se retrouvent autour de cette activité, se parlent c’est une chose très importante et qui permet d’instaurer un climat de confiance entre elles. Seule la musique à cette force, chose comprise par Timbuktu Renaissance » affirme-t-il avant de reconnaître les efforts consentis par l’organisation.

Une ambiance qui rappelle au public le sens de la liberté !

Après la crise politico-sécuritaire de 2012, les populations de Tombouctou espèrent retrouver la même ambiance ou plus. Ainsi cette initiative revêt un caractère laïc aux yeux du public. Un public égayé manque rarement à la fête. Aujourd’hui timbuktu renaissance regroupe un nombre important de personnes autour de ses initiatives, chose qui mérite d’être pérennisée selon les dires du public. « La pérennité de ce projet est équivaut à la promotion de la cohésion sociale et du vivre ensemble. Tous ceux montent sur scène véhiculent des messages de paix et c’est ce qui fait la particularité de ces concerts aux autres » témoigne un jeune leader.

A noter que plusieurs artistes de la région ont bénéficié des opportunités de l’organisation. Des grandes célébrités de la musique Malienne comme la regrettée Khaira Arby ; Baba Djiré ; Sory Cissé et tant d’autres ont procuré de la joie à ce public.  Aussi des jeunes artistes et musiciens locaux comme Aratane Nackal ; Imarhane ; Ras-B ; Raf-B ; Lodia ; Zico-zi ; LLK ; Inhadane ; Haira Arby Bande ; Adey Cissé ; Fanta la star ; Flexy, etc ont bénéficié de ces concerts.

Timbuktu Renaissance, un véritable credo pour véhiculer des messages de paix, de cohésion sociale, de réconciliation et du vivre ensemble par les biais de la musique. En plus de la musique, lors des concerts nous constatons le comportement vestimentaire de la majeure partie du public en traditionnel. Ce qui signifie aussi la promotion de la culture. 

Mohamed Ag Alher Dida.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Similaire

NOTE DU #M5_RFP POUR LA MISSION DE MÉDIATION DE LA CEDEAO SUR LA SORTIE DE CRISE AU MALI:

Le Mouvement du 5 juin – Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) a été enclenché pour obtenir la démission de Monsieur Ibrahim Boubacar Keita des fonctions de président de la République pour les raisons suivantes : son incapacité à résoudre la crise multidimensionnelle qui frappe le Pays : incompétence avérée, manque de leadership, et perte de […]