Plan International en aide aux populations des régions de Tombouctou et de Gao affectées par la crise.

La salle de l’hôtel la colombe de Tombouctou a servi de cadre pour abriter le lancement du projet de renforcement de la protection et de la sécurité alimentaire des enfants, des adolescents et jeunes adultes dans les zones rurales de Gao et de Tombouctou.

Garantir l’accès vital et l’utilisation des prises en charge ambulatoires pour renforcer la prévention et la réaction aux incidents de protection et à la malnutrition dans les zones rurales touchées par le conflit au nord tel était l’objectif d’un nouveau projet de Plan International grâce à l’appui généré de son partenaire, le Bureau des Affaires Etrangères du Gouvernement Fédéral d’Allemagne (GFFO).

Il est financé à hauteur de six cent cinquante-cinq millions neuf cents cinquante-sept milles francs CFA (655 957 000 FCFA) pour une durée de 12 mois.

Selon le chef de bureau régional de Plan International Monsieur Yaya Fomba, ce projet est une réponse rapide de sa structure en vue d’apporter son soutien aux populations vulnérables des régions de Gao et Tombouctou et de témoigner de la solidarité de Plan International envers ces populations avant de remercier leur partenaire phare :

« Le présent projet est une modeste contribution, un humble élan de solidarité lancé par Plan International pour venir en aide aux populations affectées par la crise et ayant effectué un déplacement à l’occasion. Le projet tend à apporter une réponse aux besoins de protection pour les femmes et les enfants qui sont les premières victimes dans le type de crise prolongée que vit notre pays. Dans une approche intégrée, ce projet apporte également une contribution aux ménages vulnérables en les dotant, notamment, d’intrants agricoles tels les engrais et les semences améliorées et adaptées. Il apporte également une assistance en cash transfert pour contribuer à la lutté contre la pauvreté monétaire et soutenir l’économie locale des bénéficiaires.

Nous remercions le Bureau des Affaires Etrangères du Gouvernement Fédéral d’Allemagne (GFFO) pour nous avoir accordé sa confiance à travers le financement du présent projet qui, nous l’espérons, ne sera pas le dernier à en bénéficier. Nous remercions Plan Allemagne pour l’accompagnement technique dans l’élaboration du projet et son assistance permanente pour l’atteinte des objectifs, à nous, fixés ainsi que le gouvernement du Mali ».

Une centaine de personnes a pris part à cette cérémonie présidée par le conseiller aux affaires économiques et financières du gouverneur de la région de Tombouctou Monsieur Baba Keita qui a reconnu les efforts consentis par Plan International qui facilite aux autorités Maliennes certaines de leurs préoccupations majeures.

 » L’ONG international Plan qui œuvre depuis bientôt un demi-siècle au Mali en faveur des droits de l’enfant et son épanouissement est arrivée depuis 2013 dans la région de Tombouctou apportant son soutien aux populations victimes de la crise politico-sécuritaire que connait notre pays. Ce soutien multiforme vise à créer un environnement de développement harmonieux de l’enfant soit en prévenant ou en procurant des solutions aux problèmes que vivent ces braves populations ce qui améliore leur résilience. De 2013 à nos jours ce sont divers projets mis en œuvre sur divers domaines à savoir : la protection, le droit à l’éducation, l’urgence humanitaire, la santé/nutrition, l’hygiène/assainissement et l’accès à des ressources financières pour subvenir à ses besoins (Cash transfert, cash for work).

Le présent projet apportera des solutions aux questions de protection, de violences basées sur le genre et de l’insécurité alimentaire dans les zones concernées afin de soulager les communautés…

Ces activités contribueront, nous espérons à apaiser les conflits dans les communautés car devront améliorer la sécurité alimentaire particulièrement pour les ménages vulnérables qui bénéficieront d’un appui en matériel et intrants agricoles et de bétails ».

Ce nouveau joyau dont le lancement a eu lieu la semaine dernière interviendra dans les domaines suivants : Violences Basées sur le Genre ; Protection de l’enfant ; Sécurité alimentaire et la nutrition. Ainsi il couvrira au total 30 villages, 8 communes, 5 cercles dans ces régions concernées (Gao et Tombouctou).

De: Mohamed Ag Alher

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Similaire

NOTE DU #M5_RFP POUR LA MISSION DE MÉDIATION DE LA CEDEAO SUR LA SORTIE DE CRISE AU MALI:

Le Mouvement du 5 juin – Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) a été enclenché pour obtenir la démission de Monsieur Ibrahim Boubacar Keita des fonctions de président de la République pour les raisons suivantes : son incapacité à résoudre la crise multidimensionnelle qui frappe le Pays : incompétence avérée, manque de leadership, et perte de […]